Remonter Les stages Spectacles & presse Le film Le mémoire Témoignage Florilège

Témoignage

 

                                                        

Premier cours avec Ingeborg : Je suis hilare... Je n'arrive à rien, et pourtant...

Tout ce que j'avais désespérément cherché pendant des années est là, réuni...  Tout et bien plus...

D'abord il y a la musique... sublime... et la faculté d'Ingeborg d'en révéler l'essence, - affinant notre écoute...
la façon de poser les pieds qui induit l'élan, de l'infime au plus fou...
l'incroyable qualité du mouvement à la fois fluide et virtuose...
le jeu très subtil avec le rythme ( chaque exercice est déjà une danse )...
et puis les passages au sol... j'ai toujours adoré, mais là.. cela va au-delà de mes espérances en inventivité,
en durée et dans la mise en jeu du corps...   et aussi la lenteur...
pas seulement un ralentissement du mouvement mais aussi une impression d'infini, dans l'espace comme dans le temps.

Enflammée, au moment de l'improvisation, je m'élance et prends ma première douche froide : << Pas de drame, Barbara ! >>...

En la regardant, je suis fascinée par l'extrême précision dans le mouvement ( son origine, son chemin ),
dans le rythme ( les contrastes font apparaître la musique ) et dans l'espace ( le déplacement emmène quelque part )
avec en même temps une totale liberté, quelque chose de ludique, de très vivant et de communicatif.

Elle ne se contente pas de montrer l'enchaînement, elle le danse vraiment devant nous et avec nous.
Cela vaut, dépasse toutes les explications. En fait, ces << enchaînements >> sont de véritables chorégraphies,
petits bijoux qu'elle nous offre comme ça, sans cérémonie. A nous de le réaliser.

Soudain elle s'exclame : << Si vous continuez, je loue la moitié du studio ! >>
Devant notre air ahuri, elle sourit : << Pas la peine d'avoir tant d'espace, vous faites tout en minuscule... >>

Abondance et simplicité : c'est un mariage peu ordinaire qui suppose une grande sagesse.

Comment un tel savoir peut-il être ignoré ?  ( sauf de quelques amateurs passionnés )
alors qu'il devrait faire l'objet de master classes.

                                                        Barbara Gaultier

                                                                   Top


Remonter Les stages Spectacles & presse Le film Le mémoire Témoignage Florilège
Contact électronique  MdlagSet  pour améliorer ce site Web.                                            Copyright © 2003 Compagnie Ingeborg Liptay                                                 Dernière modification :  30 juin 2016